Les 30 èmes Négociales

Actuellement en seconde année d’alternance en BTS Négociation Relation Client avec l’IFC de Nîmes, Charlène tenait à partager son ressenti avec tous nos lecteurs sur sa participation à la trentième édition « Les Négociales », concours de négociation regroupant plus de 5000 étudiants.

Ce challenge permet de se tester et d’évoluer dans des situations de négociation de dix minutes proches de la réalité. En effet, des sketches de mise en situation sont réalisés grâce à la présence de chefs d’entreprises ou bien responsables commerciaux soumettant aux étudiants des scénarios de négociation tels qu’ils pourraient exister dans la réalité. Nous devons suivre une méthodologie bien précise en commençant par la prise de contact, la découverte du prospect, l’argumentation, le traitement des objections, le traitement du prix, le closing et enfin, la prise de congé. En effet, nous sommes notés par six jury sur chacun de nos mots et de notre non verbal.

Parallèlement c’est exactement ce que nous faisons chez TAF lors d’un rendez-vous professionnel en étant à l’écoute de nos clients afin de cibler leurs besoins et de répondre parfaitement à leurs attentes.

Pour pouvoir participer à ce challenge à Épinal (88) qui s’est déroulé du 26 au 28 mars 2019, j’ai dû participer aux qualifications  Gardoises regroupant 168 étudiants pour seulement 16 places.

Deux cas étaient à étudier, un le matin et un l’après-midi, nous avons eu droit à l’explication des cas de négociation par les représentants respectifs d’entreprise avant de travailler dessus et passer au jeu de rôles. Pour tout vous dire, je n’étais pas sereine, je suis passé du stress à l’angoisse. Ce n’est pas simple de se  dire que six personnes vont nous juger sur nos méthodes de négociation. Puis vient mon heure de passage, et le jeu de rôles commence. Nous faisons finalement abstraction à tout le reste et nous prenons vraiment à cœur le rôle qui nous est attribué.

Surprise, j’ai terminé à la troisième place du Gard, ce qui m’a permis d’accéder à la grande finale à Épinal, regroupant 600 qualifiés de différentes régions sur environ 5000 participants.

C’est après cinq heures de route pour atteindre le Centre des Congrès à Épinal, où j’ai pu m’apercevoir de cette magnifique ambiance, tout est disproportionné, des chants, des tambours, des sifflets…Les étudiants qui se regardent et qui se cherchent afin de pouvoir se déstabiliser. C’est un spectacle qui prend aux tripes et qui est à faire pour tous nos lecteurs qui ont le gout du challenge commercial. Ici à Épinal tout est multiplié, tout est grand, tout est impressionnant. De nombreuses entreprises partenaires sont présentes pour pouvoir nous juger. Le niveau des étudiants est élevé ce qui m’a permis d’apprécier d’autres approches commerciales et d’apprendre sur les meilleurs.

C’est donc sur la 427ème place que je termine sur les 600 mais ce que je retiens de tout cela c’est une expérience enrichissante, où nous nous remettons sans cesse en question dans l’objectif de toujours mieux faire. La moindre erreur, le mot inapproprié est fatidique. J’adore ce rôle de commercial et je suis fière de vous le partager, j’ai déjà une revanche à prendre pour l’année prochaine !

Je tenais à remercier TAF ainsi que mon école, l’IFC de Nîmes, qui m’ont permis de réaliser cette expérience hors du commun. Mais également mes collaborateurs qui m’ont encouragée et soutenue.

Nous remercions en retour Charlène pour sa dynamique, Félicitation pour cette belle prestation et cette réussite de finir parmi les 600 meilleurs « jeunes » commerciaux de France.