Foire aux questions

Bienvenue sur notre foire aux questions dédiée à l’ Intérim. Vous trouverez ici des réponses à vos questions sur votre contrat de travail, vos droits et vos devoirs en tant qu’intérimaire.

D’autres renseignements ? Des compléments ? Contactez votre agence d’emploi par le formulaire de contact.

Si je suis malade que dois-je faire ?

Si vous ne pouvez pas vous rendre à votre mission (maladie, panne de véhicules, ou tout autre motif), prévenez au plus tôt votre agence TAF Intérim et l’entreprise utilisatrice.

Si je suis malade, je consulte mon médecin traitant et fait un arrêt maladie.

Dans les 48h, j’envoie un exemplaire de l’arrêt à la CPAM et un exemplaire à mon agence d’intérim. Les travailleurs intérimaires sont obligatoirement affiliés au régime général de la Sécurité sociale.

Sous conditions, comme tout salarié, je bénéficie d’indemnités de la CPAM et d’indemnités complémentaires versés par Réunica Ag2R (01 41 05 25 25).

Si j’ai un accident sur mon lieu de travail ou pendant un trajet ?

Si vous avez un accident de travail sur votre lieu de mission ou pendant un trajet, même sans arrêt médical, nous en informer au plus tôt pour que nous fassions toutes les déclarations nécessaires. Nous pourrons ainsi si vous faire parvenir une feuille de prise en charge des soins.

Attention, délai maximum légal : 24 heures pour prévenir l’employeur, sinon l’accident pourra être contesté.

Dans les 48h, j’envoie un exemplaire de l’arrêt à la CPAM et un exemplaire à mon agence d’intérim. Les travailleurs intérimaires sont obligatoirement affiliés au régime général de la Sécurité sociale.

Sous conditions, comme tout salarié, je bénéficie d’indemnités de la CPAM et d’indemnités complémentaires versés par Réunica Ag2R (01 41 05 25 25).

Que se passe-t-il en cas d’intempéries sur les chantiers du BTP ?

En cas d’intempéries, vous devez impérativement vous présenter sur le chantier le matin, rester à disposition de l’entreprise utilisatrice et accepter les travaux de remplacement, vous rendre à votre agence TAF Intérim pour signer la feuille de présence.

Si l’entreprise cotise aux intempéries et que ses salariés bénéficient des indemnités intempéries, vous aurez droit également aux indemnités.

Ai-je droit à une mutuelle entreprise ?

Oui, depuis le 1er janvier 2016, le régime complémentaire santé est obligatoire pour tous les salariés intérimaires ayant travaillé plus de 414 heures dans une ou plusieurs entreprises de travail temporaire ou en CDI Intérimaire ou en contrat de mission initial de plus de 3 mois. Elle est financée à moitié par votre entreprise de travail temporaire.

Spécifiquement conçue pour les intérimaires, elle présente de nombreux avantages :

  • Un tarif très attractif grâce au financement de votre entreprise de travail temporaire (50% de la cotisation)
  • Couverture continue, même avec des employeurs différents, sans démarches supplémentaires
  • Maintien de votre couverture 2 mois après la fin de chacune de vos missions et jusqu’à 7 mois sur présentation de justificatifs d’indemnisation par Pôle Emploi ou par la Sécurité sociale en cas d’arrêt de travail
  • Maintien gratuit en cas d’arrêt de travail ou de congé maternité
  • Possibilité de couvrir votre famille.

 

Vous êtes automatiquement assuré dès le 1er jour du mois qui suit le dépassement des 414 heures en mission. Dès ce jour, la majorité des soins sont pris en charge et remboursables.

 

Si vous n’avez pas les 414h, vous pouvez faire une adhésion anticipée à la mutuelle Intérimaires Santé. Vous avez la possibilité d’affilier votre famille et améliorer vos garanties (Garantie +).

Puis-je avoir un acompte ?

Vous pouvez demander un acompte toutes les semaines (sauf la semaine de début de contrat).

Pour cela, faites la demande auprès de votre agence avant le mercredi 17h pour qu’il soit effectué le jeudi matin.
Pas d’acompte la semaine de paie. Pas d’acompte sans votre relevé d’heures.
Acompte uniquement par virement.

A-t-on des relevés d’heure à remplir ?

Généralement, le relevé d’heures nous est directement envoyé par l’entreprise chez qui vous travaillez. Mais selon leur organisation, vous devrez parfois nous le faire parvenir. Le fonctionnement vous sera rappelé à chaque changement d’entreprise.

Avant le début de votre mission, nous vous remettons des relevés d’heure vierges.

Les relevés doivent être remplis avec précision (entreprise, semaine, durée de travail, paniers) et signés par l’entreprise et l’intérimaire.
Ils doivent être retournés tous les vendredis (notamment pour pouvoir faire les acomptes le jeudi suivant).

En période de paie, le relevé d’heures doit nous parvenir au plus tard le 05 du mois !

Quand suis-je payé ?

Le versement des salaires s’effectue toujours le 12 du mois suivant.

Par exemple : si votre contrat va du 04 mars au 10 avril, la période du 04 au 31 mars sera payée le 12 avril, et la période du 1er au 10 avril sera payé le 12 mai.

Qu’est-ce que les IFM et les ICCP ?

IFM : Indemnités de Fin de Mission
Votre contrat étant à durée déterminée, il donne droit à une indemnité de fin de contrat. Les IFM sont versées à la fin de votre contrat (avenants compris). Elles représentent 10% du salaire brut acquis lors de la mission (Pas d’IFM si abandon du poste ou embauche au sein de l’entreprise)

ICCP : Indemnités Compensatrices de Congés Payés
Lors de votre contrat de mission, en général vous ne prenez pas de jours de congés payés. Aussi vos jours de congés payés vous sont payés en fin de contrat (avenants compris). Les ICCP représentent 10% du salaire brut acquis lors de la mission, IFM comprise.

ATTENTION, les IFM et les ICCP sont payés, selon la législation, en fin de mission (fin de contrat) et pas en fin de mois.